Archives de Tag: madame

Madame à Saint Germain-des-Prés et ses petits pêchés capitaux …

20 mar

Madame séjourne dans un hôtel conçu comme une maison typique du Paris Rive-Gauche, élégante et discrète. Comme les habitants du quartier elle vie sa vie au rythme des pêchés capitaux…

La Paresse

Parce que  dés le réveil Madame est tellement bien dans son lit qu’elle n’a aucune envie d’en sortir mais la vue des toits de Paris depuis la fenêtre de sa chambre lui rappelle que sa journée est chargée.

L’Orgueil 

Parce que Madame est comme toutes les femmes, elle veut être la plus belle … Un léger parfum d’orange verte flotte dans les airs, aurait elle utilisé des produits Hermès ?

La Gourmandise

Parce qu’un détour par le salon, Madame raffole des délicieuses confitures et aime prendre son temps pour un petit-déjeuner raffiné. Pause gourmande dans la journée, c’est à la Pâtisserie des Rêves qu’elle trouvera son bonheur …

L’Envie

Parce que Madame s’amuse à la terrasse du Café de Flore à regarder les passantes. Madame se laisser à rêver qu’elle sera chargée de paquets de chez Sonia Rykiel, Isabel Marant, Vanessa Bruno ou encore de chez Bonpoint …  avec à son bras,  un sac Louis Vuitton acheté peut être sur la place face à l’église de Saint Germain des Prés : parce que Madame est résolument parisienne.

L’Avarice

Parce que certains instants n’appartiennent qu’à Madame : siroter un cocktail dans le jardin, boire un thé dans le salon face au feu de cheminée qui crépite, prendre le temps d’admirer les tableaux. C’est aussi au cœur de ce Paris littéraire que Madame aime plus que tout  tourner les pages de  son  livre …

La Luxure

Parce que Madame est une femme amoureuse. Cela se passe dans sa Suite, un verre de champagne sur la terrasse, des bougies scintillantes dans la salle de bain : c’est en toute intimité que Madame finira sa journée.

La Colère

Parce que Madame doit repartir et quitter ce quartier vibrant qu’elle affectionne tant : flâner dans le Jardin du Luxembourg,  se balader vers la Place de Furstenberg, rêver devant les boutiques d’antiquaires, vivre hors du temps, être un peu comme à la maison …

Mais qui sait, Madame reviendra t’elle peut-être bientôt ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.